Risques professionnels : quelles sont les obligations des entreprises ?

Afin de prévoir les risques, le code du travail exige aux entreprises de prendre des précautions. La santé mentale et physique ainsi que la sécurité des salariés sont indispensables devant la loi. Un document doit être mis à jour régulièrement pour prouver que la société respecte bien cette législation.

Quelles sont les différentes sortes de risques professionnels ?

Les risques professionnels sont très variés. Ils peuvent découler de maladies, de dommages psychologiques ou corporels. Ils peuvent être à effet immédiat ou ne se manifestent qu’au fil du temps. L’entreprise a des obligations de détecter les risques afin d’éviter qu’ils se produisent. Tout dépend de l’activité de l’entreprise. Les risques psychologiques sont liés à des charges excessives, du harcèlement sexuel ou moral, une agression verbale ou physique. Les risques radiologiques sont causés par les rayonnements électromagnétiques ou laser ainsi que les radiations ionisantes. Les risques biologiques sont liés à l’exposition aux agents allergisants et infectieux : inhalation, morsure, piqûre. Les risques chimiques liés aux produits allergisants, irritants, corrosifs, toxiques, mutagènes, cancérigènes, gazeux et chimiques.

Les mesures prises après le déconfinement

Les risques professionnels sont très élevés parce que le coronavirus ne cesse de se répandre et devient de plus en plus dangereux. Les nouveaux variants peuvent tuer dans les 48 heures. Les mesures barrières doivent toujours être suivies à la lettre. C’est l’entreprise qui s’organise pour que les salariés respectent toutes les mesures comme la distanciation physique et le port de masque obligatoire. La façon dont le personnel circule et le nombre de personnels qui travaillent doivent aussi être gérés. Il faut que les lieux soient désinfectés et nettoyés de manière régulière pour éviter que le virus ne se propage si jamais quelqu’un est contaminé. Un dépistage doit se faire et les contrôles de température ne doivent pas être négligés.

Quelles sont les autres mesures préventives ?

Pour protéger ses salariés, l’entreprise doit suivre les indications stipulées par les articles L. 4121-1 et L. 4121-2 du Code du travail. Il s’agit de neuf principes de prévention : donner les instructions adaptées aux salariés, prise de mesures de protection collectives, planification des conditions de travail ainsi que de l’organisation et les préventions techniques, changer tout ce qui est dangereux par ce qui ne l’est pas, suivre de près l’état d’amélioration de la technique, adopter le travail à l’Homme, déterminer les situations dangereuses et les combattre, éviter les risques professionnels. La prévention est une obligation pour toutes les sociétés.

Litige automobile : quand faire appel à un expert ?
Divorcer sans jugement : est-ce possible ?